Sobriété énergétique

La flambée des cours de l’énergie, aggravée par la guerre en Ukraine, met les communes en grande difficulté et pèse désormais sur les perspectives financières des collectivités. De plus en plus d’élus ligériens s’inquiètent des consé­quences de cette hausse des prix de l’énergie sur les services publics et leurs budgets locaux. À brève échéance, la question va se poser de savoir comment gérer l’hiver à venir.

Les collectivités ne sont toutefois pas démunies et peuvent jouer sur plusieurs leviers afin d’alléger cette charge : leur stratégie d’achat, la recherche d’économies d’énergie, et le développement d’énergies alternatives renouvelables.

La transition énergétique, préconisée de longue date, devient une orientation incontournable de l’action publique lo­cale.

En temps de crise, il faut jouer collectif. C’est pourquoi les valeurs de solidarité et de cohésion, qui président depuis toujours au SIEL-Territoire d’énergie Loire, sont plus que jamais d’actualité.

Pour vous accompagner au mieux, le SIEL-Territoire d’énergie Loire outre son groupement d’achat d’énergies, vous propose différentes actions à long terme comme l’isolation des bâtiments, l’installation de panneaux solaires, et vous fait aussi des pro­positions à court terme comme la télégestion et l’utilisation du réseau d’objets connectés ROC42 pour contrôler la dépense énergétique.

À mon sens, cette flambée des prix donne plus que jamais de la valeur à la rénovation énergétique des bâtiments publics (nous pouvons vous accompagner financièrement avec le dispositif Rénolution) afin de réduire au maximum les consommations.

D’autres solutions sont explorées avec les réseaux de chaleur, l’autoconsommation collective et le développement des gaz verts, principalement le bio-méthane. S’engager à bon escient et pour des investissements durables exige expertise et discernement.

De même pour l’éclairage public, la facture de votre commune peut être réduite avec le remplacement des lampes par des LED, la suppression de points lumineux, l’extinction nocturne…

Enfin, je tiens à aborder la notion de sobriété. Il faut désormais se poser la question des besoins, et décider de ce que l’on ne fait plus. L’énergie la moins chère reste celle que l’on ne consomme pas.

Vous avez contribué activement à l’élaboration des orientations stratégiques du SIEL-Territoire d’énergie Loire, et je vous en remercie. La transition énergétique en est un des axes majeurs, nous devons anticiper et innover pour répondre à ce défi dans un monde en perpétuel mouvement.

Marie-Christine THIVANT

Quelles actions possibles pour diminuer la consommation énergétique de votre collectivité et ainsi contribuer à répondre aux enjeux de la transition ?

Sans investissement Investissement mineur
Investissement moyen
Investissement important
Actions à court terme - usage
€ invest Impact facture Actions
1  

*

Sensibiliser/Responsabiliser les utilisateurs aux enjeux économiques et énergétiques : dialogues, affichage, formation des utilisateurs à l’utilisation des installations, participation des associations aux factures énergétiques, nomination d’un « référent énergie » par association, …
2  

***

Rationaliser l’usage des bâtiments : regrouper l’utilisation des locaux (mieux vaut chauffer deux heures une fois par semaine, qu’une heure
deux fois par semaine) ; utiliser des locaux de taille adaptée (ne pas faire une réunion de 10 personnes dans une salle des fêtes alors que la salle du conseil aurait suffi).
3  

*

En l’absence de ventilation mécanique, le renouvellement de l’air par l’occupant ne doit pas refroidir les parois : ouvrir en grand pendant un temps limité (5 minutes).

 

Actions à court terme - technique
€ invest Impact facture Actions
4  

***

Température de consigne : 7% d’économie d’énergie par degré en moins. Sans investissement sous réserve de disposer d’un système de régulation de la consigne. Sans perte de confort si l’usager s’habille en conséquence et en optimisant l’aménagement des locaux : la proximité avec des parois froides (vitres, murs peu isolés et orientés au nord) et la sensation de courants d’air accentue l’effet ressenti du froid.
5  

***

Définir un planning de chauffe : modifier la consigne de température selon les périodes d’utilisation du bâtiment (vacances scolaires, …).
6  

*

Programmation horaire sur le fonctionnement des ventilations mécaniques.
7  

***

Mettre en place la télégestion, permettant notamment une automatisation des actions 5 et 6.
8  

*

Éteindre manuellement les veilles des appareils informatiques, voire mettre en place des programmateurs simples sur des veilles d’appareils électriques permettant l’automatisation des coupures la nuit.
9  

**

Vérifier le bon fonctionnement des ballons électriques d’eau chaude sanitaire : groupe de sécurité non fuyard, température à 55°C.
10  

**

Éclairage public : réfléchir à l’utilité de certains points lumineux ; vérifier la bonne application de l’arrêté du 27 décembre 2018 relatif aux nuisances lumineuses (mise en valeur, etc.) ; mettre en place l’extinction nocturne de l’éclairage public ; supprimer ou limiter les illuminations de Noël.
11  

***

Piscine : réduire la température de l’eau, fermer les bassins extérieurs, fermer plusieurs semaines ou mois.
12  

**

Événements sportifs : déplacer les évènements en journée (éteindre les stades la nuit ou limiter les usages nocturnes).
13  

***

Culturel : réduire les horaires d’ouverture.

 

Actions à moyen terme - technique
€ invest Impact facture Actions
14  

****

Rénovation thermique des bâtiments : isoler les murs, les menuiseries, les combles…
15  

***

Changer de système de chauffage pour un système plus récent et plus performant, voire changer de vecteur énergétique pour bénéficier d’un prix de l’énergie plus faible et décarboner son système de chauffage.
16  

*

Construire un plan pluriannuel d’investissement pour la rénovation énergétique du patrimoine de sa collectivité.
17  

*

Rénover l’éclairage intérieur.
18  

***

Rénover l’éclairage public, mettre en place l’extinction nocturne.
19  

***

À l’aide de panneaux solaires photovoltaïques, produire sa propre énergie renouvelable et la consommer pour bénéficier de prix stables dans le temps.

 

Inspiré de : https://spl-oser.fr/

Le SIEL-Territoire d’énergie Loire vous accompagne dans la réduction de la consommation d’énergie de votre collectivité :

  • Groupement d’achat d’énergie.
  • Télégestion.
  • Énergies renouvelables.
  • Prime chaleur d’avenir.
  • SAGE + Rénolution.
  • ROC42.
  • Éclairage public.

Plus d’informations ici ou dans le Plein SIEL-TE n°64 – dossier Hausse des prix de l’énergie :