Diminution des consommations d’éclairage public

De plus en plus d’élus ligériens s’inquiètent des conséquences de la hausse des prix de l’énergie sur les services publics et leurs budgets locaux.

Votre collectivité a la possibilité d’éteindre son éclairage public une partie de la nuit et faire une économie prévisionnelle de -40% de la facture hors maintenance. Pour les communes qui ont transféré leur compétence « éclairage public » au SIEL-Territoire d’énergie Loire, la décision d’extinction de nuit est une volonté communale.

Le SIEL-Territoire d’énergie Loire accompagne ses adhérents dans le cadre de cette démarche d’économies d’énergie. Lorsque le conseil municipal envisage une extinction de nuit de son éclairage public, le SIEL-TE va étudier avec vous toutes les possibilités techniques.

Je vous rappelle que l’arrêté relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses paru fin décembre 2018 est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2019.

Les communes sont tenues d’une part de respecter la réglementation pour les installations lumineuses communales afin de pouvoir entraîner positivement d’autres acteurs de la commune dans de meilleurs usages de l’éclairage.

La prévention des nuisances lumineuses par de meilleurs usages, et particulièrement la réduction de la durée d’éclairement en milieu de nuit, permet de conjuguer positivement économies budgétaires et énergétiques et de limiter les impacts sur le sommeil et la santé des habitants, sur la biodiversité et les paysages.

Dans la plaquette que vous trouverez en pièce jointe, nous avons plus particulièrement développé l’extinction de l’éclairage public et l’éclairage connecté pour vous apporter des solutions concrètes.

Marie-Christine THIVANT

Des leviers à activer !

Pour la diminution des consommations d’éclairage public, plusieurs leviers sont à activer :
1/ Réflexion sur l’utilité des points lumineux.
2/ Extinction sur une partie de la nuit.
3/ Rénovation du patrimoine (LED).
4/ Éclairage connecté.

Extinction de l’éclairage public

Une collectivité a la possibilité d’éteindre son éclairage public une partie de la nuit. Pour les communes qui ont délégué leur compétence « éclairage public » au SIEL-Territoire d’énergie Loire, la décision d’extinction de nuit est une démarche communale. Le SIEL-Territoire d’énergie Loire accompagne techniquement ses adhérents dans le cadre de cette démarche d’économies d’énergie.

LES ATOUTS DE L’EXTINCTION DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC

L’horloge astronomique* qui permet de paramétrer l’extinction de nuit se place dans une armoire. L’armoire pilote et alimente plusieurs points lumineux.

• L’économie prévisionnelle est de -40% de la facture hors maintenance.
• Préservation de l’environnement. Réduction des nuisances lumineuses pour les riverains, la faune et la flore.

* L’horloge astronomique permet de programmer les temps d’allumage. Elle associe des calculateurs astronomiques radio-synchronisés insensibles au contexte environnemental par une baisse de luminosité passagère.

UNE DÉCISION COMMUNALE ACCOMPAGNÉE D’INFORMATION À LA POPULATION

Le SIEL-Territoire d’énergie Loire accompagne la commune lorsque le conseil municipal envisage une extinction de nuit de son éclairage public. La mairie, le syndicat et l’entreprise de maintenance étudient dès lors les possibilités techniques.

Étude technique

• Vérification de l’état des armoires de commande.
• Proposition d’un devis pour une éventuelle mise aux normes et pose d’horloges astronomiques.
• Estimation d’économies d’énergie générées par l’extinction.

Décision de la commune

• Organisation de réunions publiques, information dans le bulletin municipal.
• Délibération du conseil municipal pour poser les principes de l’extinction.
• Arrêté du Maire pour préciser les horaires et les modalités. Les communes qui ont fait le choix d’éteindre une partie de la nuit peuvent aussi bénéficier en complément d’un abaissement de puissance uniquement sur les lanternes LED.

Information des usagers

• Pose de panneaux d’information aux entrées de la commune.
• Signalisation éventuelle d’obstacles sur la voirie.
• Bilan après une année d’extinction.

Abaissement de puissance

100 % des LEDs posées actuellement sur le territoire Ligérien font l’objet d’un abaissement qui peut varier de 0 à 100% suivant un créneau horaire pendant la durée de la nuit. L’économie est de 20 à 25% sur la consommation, en fonction des horaires de coupure.

Une démarche globale

L’extinction de nuit est possible dans le cadre du pouvoir de police du maire avec un arrêté qui recense les points « dangereux » nécessitant un signalement minimal. Techniquement, cette extinction s’effectue grâce à une horloge astronomique.
L’extinction de la mise en lumière de bâtiments ne pose aucun problème juridique. En revanche, l’extinction des voies de circulation doit s’accompagner de mesures d’information, de signalisation et de sécurisation. Recommandations : un panneau d’information en entrée de zone « noire » doit être installé ainsi que des bandes réfléchissantes pour prévenir des éventuels obstacles (îlots centraux, bordures…).

Garantir la sécurité des usagers

L’extinction de nuit est une action marquante qui permet de sensibiliser les citoyens à la problématique énergétique, de démontrer les engagements de la collectivité et de dégager certaines économies sur le fonctionnement des équipements. Toutefois, la part de l’abonnement électrique, correspondant à la puissance souscrite pèse pour 25% dans la facture finale (moyenne Loire et hors coût de maintenance). En effet, même si l’éclairage n’est pas utilisé, l’abonnement reste le même. Dans certains cas, si l’éclairage n’est vraiment pas nécessaire (changement d’utilisation de voie…), il est préférable de ne pas installer ou de supprimer les équipements. En outre, l’utilisation de LEDs plus performantes et équipées de réducteurs de puissance durant la nuit permet de conserver l’éclairage, d’éviter les contraintes de l’extinction totale tout en allégeant significativement les charges de fonctionnement.

Coût (chiffres indicatifs à préciser par l’étude technique)

Reprogrammer les lanternes : de 30 à 60 € par point lumineux.
Paramétrer les armoires : 60 € / armoire.

Éclairage connecté

Condition préalable : demander au SIEL-Territoire d’énergie Loire si une passerelle ROC42 peut être utilisée.
Avec l’éclairage connecté, vous avez la possibilité de télécommander à distance les horloges connectées. Il n’y a plus besoin de gérer le déplacement d’une équipe technique sur place.
Vous pouvez modifier les horaires de votre éclairage public et ce, suivant les différents moments de l’année.
Des alertes de consommations et de fonctionnement sont envoyées au SIEL-Territoire d’énergie Loire.
La gestion au point lumineux est en cours d’expérimentation au SIEL-Territoire d’énergie Loire.